Centre Monticelli-Paradis d'Ophtalmologie

Strabologie & Ophtalmopédiatrie

Technologies

Les interventions chirurgicales sont effectuées sur notre plateau technique spécialisé de la Clinique Juge située à proximité du Centre Monticelli-Paradis.

Les technologies employées pour les chirurgies du strabisme et de la cataracte emploient des instruments miniaturisés spécifiques utilisés par le chirurgien sous microscope opératoire.
Les temps opératoires sont codifiés en diverses étapes très précises qui nécessitent une extrême minutie pour leur réalisation. Il n’est pas employé de laser pour la chirurgie du strabisme.

Chirurgie du strabisme

La chirurgie du strabisme pratiquée par le docteur Gambarelli et le docteur Pinto agit sur les muscles de l’œil en les déplaçant afin de recentrer l’œil.

Intervention chirurgicale © Centre Monticelli-Paradis d'Ophtalmologie, Marseille
Intervention chirurgicale (1/3)

Cette chirurgie se pratique sous microscope opératoire et dure de 10 à 45 minutes selon le nombre de muscles à déplacer.

Elle va consister à affaiblir les muscles trop forts et à renforcer les muscles trop faibles afin de retrouver un équilibre permettant une rectitude des axes oculaires.

Technique

Lors de l’intervention chirurgicale, l’œil en lui-même n’est pas ouvert, mais on incise simplement la membrane qui le recouvre, membrane appelée la conjonctive.

Attention ! © Centre Monticelli-Paradis d’Ophtalmologie
Attention ! (1/10)

Puis les muscles qui entourent l’œil qui sont de l’ordre du centimètre sont disséqués soigneusement. Ils vont être soit raccourcis pour renforcer leur action, soit reculer en arrière sur la paroi du globe pour affaiblir leur action. Ceux-ci sont ensuite déplacés à l’aide de fils de suture extrêmement fins qui seront repositionnés à la surface du globe oculaire à l’endroit voulu.

La position finale du muscle va être définie grâce à un compas adapté de manière précise (de l’ordre de 0,5 mm) en se basant sur les mesures des angles de déviation de l’œil réalisées au préalable par un orthoptiste.

Suites opératoires

Les suites sont plutôt simples avec réouverture des yeux dès le réveil sans pansement ni obscurité. Parfois l’œil ne retrouve pas sa rectitude immédiatement mais progressivement sur quelques jours. Les lunettes seront remises à l’identique dès la sortie de la clinique et les traitements antérieurs repris assez rapidement.

Le traitement post opératoire consiste en l’instillation de gouttes et à l’application de pommade ophtalmique pendant 3 à 5 semaines.

Le contrôle post opératoire est réalisé au bout d’environ 3 semaines, moment où le résultat est le meilleur.

Chirurgie de la cataracte

Il s’agit également d’une microchirurgie d’une très grande précision, entièrement codifiée. les instruments utilisés sont pour la plupart à usage unique.

Le bloc opératoire © Centre Monticelli-Paradis d'Ophtalmologie
Le bloc opératoire

Une implantation est nécessaire et sa préparation est personnalisée.

Technique

Le geste est réalisé à la Clinique, la plupart du temps en ambulatoire, et sous anesthésie locale ou générale selon la recommandation du médecin anesthésiste faite à l’issue de la consultation pré-anesthésique obligatoire.

L’œil est ouvert au niveau de la cornée par une petite incision de 1,8 mm. Un appareil réalisant des ultrasons associés à des vibrations va permettre de briser le noyau du cristallin cataracté et de l’aspirer.

Implant intraoculaire injecté dans l’œil © Centre Monticelli-Paradis d’Ophtalmologie
Implant intraoculaire injecté dans l’œil (1/2)

Un implant d’égale puissance au cristallin ôté est injecté dans l’œil par la même incision. Celui-ci aura été calculé précisément au préalable par l’équipe d’explorations fonctionnelles (biométrie) du Centre Monticelli-Paradis. De très petite taille, il est définitif.

Il est calculé selon le type de réfraction préopératoire (myopie, hypermétropie ou astigmatisme) de façon à diminuer le plus possible la correction post-opératoire par lunettes nécessaire.

Suites opératoires

La plus grande prudence est recommandée après l’opération pour éviter d’attraper une infection dans l’œil. Ainsi certaines activités sont à proscrire (baignade, bricolage, jardinage, etc.).

Un traitement par des gouttes à instiller dans l’œil 3 fois par jour pendant un mois est prescrit.
Selon les cas, plusieurs contrôles post-opératoires sont réalisés.

Enfin l’adaptation finale se fait, au plus tôt, 3 semaines après l’opération, au maximum, un mois plus tard.

Les deux yeux ne sont jamais opérés en même temps, mais successivement avec un délai à respecter entre les deux opérations à définir selon les cas.

L’implant est pour toute la vie, il est stable hormis s’il subit un choc violent qui pourrait le luxer et nécessiter alors une reprise chirurgicale.

Plateau technique

Alors que les consultations ont lieu à notre cabinet médical du Centre Monticelli-Paradis, rue Paradis à Marseille, l’ensemble des interventions chirurgicales sont effectuées sur le plateau technique spécialisé de la Clinique Juge située à proximité du Centre Monticelli-Paradis.

Intervention chirurgicale © Centre Monticelli-Paradis d'Ophtalmologie, Marseille
Intervention chirurgicale

Bloc opératoire dédié

Le plateau technique dédié exclusivement à l’ophtalmologie de la Clinique Juge comprend 6 salles de bloc opératoire, équipées de microscopes de haute qualité dotés de la technique OCT (Optimal Coherence Tomography) intégrée.

Haute technologie

L’ensemble des appareils sont de haute technologie et de dernière génération, aussi bien pour la chirurgie du strabisme ou de la cataracte que pour celle de la rétine, du glaucome ou du segment antérieur (greffe de la cornée).

Centre Monticelli-Paradis d'Ophtalmologie

   

Pôle Strabologie & Ophtalmopédiatrie

   
( / ) X

Centre Monticelli-Paradis d'Ophtalmologie, Marseille
Intervention chirurgicaleChamp opératoireTable opératoire, instrumentsAttention !écarteur palpébralIncision conjonctivale : c’est l’ouverture de la fine membrane recouvrant l’oeil, derrière elle, se trouve l’oeil et les muscles qui l’entourentMuscle interne sur crochetMuscle interne chargé sur fils de suture avant sa désinsertion du globeMuscle interne désinséré, maintenu par 2 fils de sutureRepérage au compas de 5mm, endroit ou le muscle va être réinséré pour la réalisation de son affaiblissement par reculFixation sclérale du muscle interne reculé de 5mm, l’aiguille réammarre le muscle à la coque de l’oeil à l’endroit souhaitéMuscle repositionné en recul de 5 mm par rapport à son insertion initialeFermeture conjonctivale en fin d’interventionLe bloc opératoireImplant intraoculaire injecté dans l’œilImplant intraoculaireIntervention chirurgicale